Manifeste pour une musique libre, créative, vivante, vibrante et respirante, La Voix est Libre convie en guise de clôture à enjamber d’urgence les musiciens de l’Atelier des Artistes en Exil, qui ouvre grand ses portes aux créateurs d’où qu’ils soient, victimes de la dictature, de la guerre et de l’intolérance. Une virée festive sans fard ni (sans) frontières, qui nous mènera des sonorités Ouïgoures envoûtantes de Nassima et Azamat à l’électro-châabi explosif du syrien Waël Alkak, en passant par les volutes pianistiques du libanais Elie Maalouf, les mariages afro-psychés du flûtiste Ghandi Adam avec ses compagnons de (dé)route soudanais et guinéens… aux âmes, citoyens !