Cabaret tout-feu-tout-femme, le Grand Dégenrement rassemble pour la première fois trois générations de musiciennes brisant avec génie, humour et impertinence tous les clichés de genre… qu’ils soient musicaux, sexuels ou sociaux ! Leïla Martial, Élise Caron, Joëlle Léandre, Sylvaine Hélary, Noémi Boutin, Élise Dabrowski et Claudine Simon sont les grandes prêtresses de cette cérémonie aux émanations de jazz hilarant et au prosélyrisme assumé, où les circassiennes capilotractées Sanja Kosonen et Élice Abonce Muhonen, la danseuse-chanteuse Marlène Rostaing et le clown-acrobate androgyne Camille Boitel se chargent de faire valser en l’air toute forme de codes, de préjugés et de musiques de chambre plus ou moins bien rangées… Ou genrées. En préambule, Fara C. invitera à réfléchir sur la situation des femmes dans le jazz, avec humour et convivialité, bien sûr. Balance ton corps, étale ton âme, déballe tes neurones, la fête peut commencer !