De douces saccades électro-punk en vocalises surnaturelles, de vielles à roues survoltées en basses voluptueuses, cette soirée très augmentée promet d’offrir une place de choix à la totalité des organes présents, systèmes nerveux, épidermes et autres forces de transmission, de mutation et de transe-plantation. Pénétrez dans notre grand chapiteau transformé en free-party expérimentale où il fait bon soigner le mal par le bal, quand par une nuit de printemps, le Cirque Électrique se transforme en un souk musical intergalactique où les pas de danse ne seront pas comptés.